Un enfant né d’une femme souffrant de SEP risque de présenter des malformations

FAUX

Les enfants nés de femmes souffrant de SEP ne présentent pas plus de soucis de santé que les enfants nés de mères non malades. Le risque de malformations foetales n’est pas plus important chez les mères atteintes de SEP que dans la population générale. Cependant, le risque pour un père ou une mère atteint de SEP de transmettre sa maladie à l’un de ses enfants est très légèrement supérieur au risque de survenue de la SEP dans la population générale.

logoSEP

La sclérose en plaques, parlons-en !

Biogen France SAS, organise une journée d’information et d’échanges entre patients, proches et professionnels.

Lire la suite
L'Astuce du mois
Les aides à l'emploi

Il existe des aides statutaires ou financières destinées à maintenir le patient ayant une SEP dans son activité personnelle…

Lire la suite
Brochures
Téléchargez nos brochures

Ne vous laissez pas influencer par les idées toutes faites sur la SEP.

Lire la suite
Biogen
Transformons l'avenir de la SEP

Pour mieux nous connaître, consulter le site.

Lire la suite