Les aides à l’emploi

Il existe des aides statutaires ou financières destinées à maintenir le patient ayant une SEP dans son activité professionnelle : (SEP et travail).

  • La Reconnaissance de la Qualité de Travailleur Handicapé (RQTH) : même si vous n’êtes tenu à aucune obligation légale, ce statut est utile en cas de difficultés professionnelles. En effet, la RQTH peut vous permettre de bénéficier de l’appui financier et technique de l’Agefiph (association nationale de gestion des fonds pour l’insertion professionnelle des personnes handicapées). Cet appui financier a pour but de vous maintenir dans votre emploi ou de vous permettre d’accéder à un ensemble de mesures destinées à favoriser votre insertion professionnelle. Parmi ces mesures :
    • l’accès à la fonction publique par voie de concours aménagé ou par recrutement spécifique.
    • l’accès aux aides de l’Agefiph ou FIPHFP (Fonds pour l’Insertion des Personnes Handicapées dans la Fonction Publique).
    • la priorité d’accès à diverses mesures d’aide à l’emploi et à la formation.
    • le soutien du réseau spécialisé de placement “CAP Emploi”, branche spécifique de Pôle Emploi.
    • une protection contre les discriminations.
    • une garantie de ressources : votre salaire doit être au moins égal au SMIC.
    • des autorisations d’absence pour suivre vos traitements médicaux.
    • un allongement de la durée de préavis de licenciement (sans toutefois pouvoir excéder 3 mois).
    • une surveillance médicale accrue et une aide à l’insertion professionnelle et à l’aménagement du poste par la médecine du travail.
    • un reclassement professionnel en cas d’inaptitude à l’emploi.
  • Les aides au déplacement : la difficulté de trajet pour accéder au lieu de travail est souvent la cause d’arrêts ou de cessation d’activité. Or il existe des aides pour faciliter ces déplacements.
    • participation au coût d’un transport adapté.
    • prise en charge de la formation au permis de conduire.
    • participation à l’achat d’un véhicule si celui-ci est indispensable pour vous rendre à votre travail ou le conserver.
    • participation au coût d’aménagement du véhicule. La subvention ne dépasse pas 50% du coût total de l’aménagement.
    • participation aux frais d’hébergement si vous ne pouvez pas effectuer de déplacements professionnels.
    • participation aux frais de déménagement, si celui-ci est nécessaire pour conserver votre emploi ou avoir une promesse d’embauche.
    • prise en charge d’aménagement professionnel, pour faciliter les conditions de travail (adaptation des locaux).

Sachez que ces aides à la mobilité de l’Agefiph ou du FIPHFP peuvent être cumulées avec d’autres aides comme la prestation de compensation du handicap (PCH).

Application maSEP : Pour la gestion de ma Sclérose En Plaques au quotidien.

logoSEP

La sclérose en plaques, parlons-en !

Biogen France SAS, organise une journée d’information et d’échanges entre patients, proches et professionnels.

Lire la suite
L'Astuce du mois
Les aides à l'emploi

Il existe des aides statutaires ou financières destinées à maintenir le patient ayant une SEP dans son activité personnelle…

Lire la suite
Brochures
Téléchargez nos brochures

Ne vous laissez pas influencer par les idées toutes faites sur la SEP.

Lire la suite
Biogen
Transformons l'avenir de la SEP

Pour mieux nous connaître, consulter le site.

Lire la suite